Retour vers la page Accueil
Les avions à aile gouttière de Willard Custer
Page précédente
Page suivante
III. Un garagiste visionnaire
Translate : in English in Spanish in German Création/Mise jour : 25/04/2005
Custer
I. Introduction IX. A partir d'un brigadier
II. Né d'une tornade X. Des batons dans les roues
III. Un garagiste visionnaire XI. Découvertes
IV. Voler, sans les ailes XII. L'aile gouttière n'a pas de passé mais elle a un avenir
V. Entrée en scène des militaires XIII. Annexes
VI. Coup de pouce d'un magazine populaire  
VII. Cage à poule volante  
VIII. Le nouvel eldorado civil  

 

Un appareil de Willard Custer

 

Devenu entre temps excellent vendeur de voitures chez Ford, à une époque où le marché rapportait gros (100 dollars de l'époque par semaine !), notre ingénieur autodidacte et patient accumule pendant une décennie une petite fortune dans le seul but de breveter et de réaliser son invention.

En 1937, il pense avoir suffisamment d'argent pour ce faire, et abandonne carrément son métier pour se consacrer à sa passion, l'aviation et la découverte dont il imagine l'importance, lui qui lit communément un nombre incroyable de revues d'aviation. En 12 ans, il a largement eu le temps d'étudier la question, et de s'apercevoir que le vol vertical ou le décollage court est sur toutes les lèvres, tant les derniers modèles de moteurs à piston suralimentés réclament de longueur de piste pour se rendre dans les airs.

Les nouveaux quadrimoteurs DC-4 en chantier dévoreront 1100 m pour décoller et 550 m pour atterrir. On rappelle qu'à cette époque, en effet, on va essayer un nombre conséquent de formules, dont les fameux "tails-sitters" d'après guerre que seront le Pogo et le XFV-1, ou l'incroyable crêpe volante Vought V-173 que pilota un jour Lindberg lui -même.

On évaluera d'ailleurs ce modèle en même temps que le sien, en 1942. Son rêve à lui vient juste de commencer. Il ne sait pas encore qu'il en a pour presque 50 ans de cauchemar... et quatre modèles seulement d'avion à réaliser !

Le Vought V-173

 

Sources :

Auteur de ce dossier : Didier Vasselle
Ressources online :

Custer Channelwing
The Official Custer channel Wing Website

Page précédente

Les avions à aile gouttière de Willard Custer

Page suivante