Page précédente
Page suivante
PLAN
XI. Les vols records
ACCUEIL
Translate : in English in Spanish in German 11-3 Récompense et changement de pilotes

 

 

Bob White n'eut guère le temps de récupérer. Le lendemain matin, un avion spécial le transporta à Washington, où l'attendaient Walker, Crossfield et Petersen pour y recevoir le Collier Trophy des mains du président Kennedy. Le soir, le vice-Président Johnson et la NASA organisèrent une réception en líhonneur des récipiendaires (Crossfield excepté) et leur décernèrent la NASA Distinguished Service Medal. Le lendemain, Bob White se rendait au Pentagone où Mme White lui épingla les ailes d'astronaute de l'US Air Force.

Crossfield, White et Walker avaient été particulièrement gâtés. A eux trois, ils cumulaient à peu près tous les trophées, toutes les consécrations du monde aéronautique : Harmon Trophy (1960), Collier Trophy (1961), Iven C. Kincheloe Award (1960, 1961), David C. Schilling Award (1961, 1962), Octave Chanute Award (1961), Distinguished Flying Cross, NASA Distinguished Service Medal, General Thomas D. White USAF Space Trophy (1962), Médaille d'or de la FAI (1962),...

Kennedy, Crossfield, White et Walker

Le temps des honneurs coïncide souvent avec des changements de fonction. A la fin de l'année 1962, le Cdr Petersen, Neil A. Armstrong et le Major Robert M. White avaient quitté le programme. Le 30 janvier 1962, Forrest S. Petersen, fut affecté au commandement de la VF-154 "Black Knights", une unité de F-8 " Crusader " basée à Miramar NAS. Son dernier vol à bord du X-15, le 10 janvier 1962 (mission 1-25-44), fut tout aussi mouvementé que le premier, avec une panne de moteur juste après le largage. Le pilote réussit pourtant à se poser sans encombre sur Mud Lake ; c'était la première fois qu'un atterrissage d'urgence se déroulait ailleurs qu'à Edwards, depuis l'accident de Crossfield à Rosamond en novembre 1959.

 

 

Neil A. Armstrong termina sa carrière en X-15 par un septième vol effectué le 26 juillet 1962 (mission 1-32-53), au cours duquel il atteignit Mach 5,74 (sa meilleure performance) et essaya une rentrée atmosphérique sans amortisseur de lacet. Le 17 septembre suivant, Armstrong fut sélectionné dans le groupe 2 des astronautes de la NASA et partit pour le centre spatial de Houston, dans la perspective des missions Gemini et Apollo.

Après son vol historique du mois de juillet 1962, le pilote astronaute Bob White réalisa sa quatorzième et dernière mission (3-12-22) en X-15 le 14 décembre 1962. L'année suivante, il fut promut lieutenant colonel et quitta Edwards et les Etats-Unis pour prendre le commandement des opérations du 36th TFW, équipé de F-100 et basé à Pittburg, en Allemagne. Ces départs successifs devaient être compensés, en juin 1963, par l'arrivée de deux nouveaux pilotes X-15 : Milton 0. Thompson pour la NASA, et un jeune capitaine de 31 ans, Joseph H. Engle, pour líUSAF.

Milton Thompson

Le 9 novembre 1962, John B. Mc Kay quitta lui aussi -temporairement- le programme X-15. Il y revint en avril 1963, après plusieurs mois à líhôpital consécutifs à l'accident au cours duquel le X-15 nį 2 fut détruit. Il devait, tel le phénix, renaître de ses cendres, sous la forme d'un autre X-15 capable de voler à Mach 7, Ce sera le X-15-A2.

 

PLAN
Page suivante
XI. Les vols records
Page suivante
ACCUEIL