Page précédente
Page suivante
PLAN
ANNEXE
ACCUEIL
Translate : in English in Spanish in German E Le Crash de John Mc Kay

 

 

Le 9 novembre 1962, John B. Mc Kay devait assurer la mission 2-31-52 dévolue à l'évaluation de la stabilité en rentrée atmosphérique, sans partie inférieure de la dérive ventrale. Largué à la verticale de Mud Lake, le pilote alluma le XLR-99 qui refusa de donner plus de 35 % de sa puissance.

Mc Kay coupa le moteur, vidangea les réservoirs, et entreprit un atterrissage d'urgence sur le lac salé de Mud Lake. L'approche se déroula normalement jusqu'au moment où les volets refusèrent de s'abaisser. Le X-15 n 2 fonçait comme un bolide, à près de 500 km/h, vers le terrain de Mud Lake.

A l'atterrissage, le train avant frappa le sol avec violence et céda. Cependant, le véhicule ne se brisa pas en deux comme en 1959. Mais le ski gauche fléchit à son tour sous les contraintes, et déséquilibra le X-15. Sous le regard horrifié des pilotes d'accompagnement, l'avion effectua un tonneau et demi avec une extrême violence, projetant des débris métalliques et un nuage de poussière.

 

 

Il s'immobilisa enfin sur le dos, et les secours se ruèrent vers l'épave. Par miracle, Mc Kay était encore en vie. Les secouristes le sortirent du cockpit après quatre heures d'effort ! Mc Kay, véritable miraculé, sortit d'hôpital avec trois vertèbres réparées et des poumons irrémédiablement brûlés par les vapeurs d'ammoniaque.

Son premier souci fut de reprendre son rang dans l'équipe des pilotes d'essais du X-15 ! Des douleurs dorsales, séquelles de l'accident, le contraignirent à abandonner le X-15 en 1966. Il mourut en 1975...

PLAN
Page suivante
ANNEXE
Page suivante
ACCUEIL