Retour vers la page Accueil
Les VTOL de Transcendental
Page précédente
Page suivante
V. Les modèles 2 et 3
Translate : in English in Spanish in German Création/Mise jour : 20/06/2005
I. Origine
II. Description du modèle 1-G
III. Description du modèle 1-G -Suite-
IV. Les essais en vol du modèle 1-G
V. Les modèles 2 et 3
 

 

Le Transcendental model 2

 

Un deuxième avion, le Transcendental model 2, devait voler vers la fin 1956. Transcendental avait reçu un contrat de l’US Air Force en mars 1956 et construit l’appareil en octobre de la même année. Comparé au modèle 1-G, il était plus solide et plus aérodynamique, mais avait la même configuration de base.

Le Model 2 était donc un monoplan à voilure haute avec un rotor orientable monté sur chaque saumon d’aile. Il avait un empennage conventionnel et un train d'atterrissage tricycle fixe. En plus des capacités de décollage vertical, le model 2 était conçu pour pouvoir réaliser des décollages courts en utilisant la portance des ailes en plus de la portance générée par les rotors de saumons d’aile.

Structure du Model 2

L’habitacle accueillait deux personnes assises côte à côte. L’aile avait une envergure plus grande de 0,3 mètres, mais le fuselage était plus court de 1,2 mètres par rapport au Model 1-G. Les masses à vide et au décollage étaient de 708 kg et 1015 kg.

Transcendental Model 2

 

Le Transcendental model 2

 

La puissance était fournie par un moteur à piston six cylindres Lycoming O-435-23 de 250 chevaux. Ce moteur était monté verticalement dans le fuselage derrière la cabine d'équipage. La puissance était transmise vers les rotors/hélices via une transmission principale située au-dessus du moteur. Deux arbres d'entraînement traversaient les ailes via des accouplements flexibles vers les réducteurs des rotors/hélice situés dans les saumons d’ailes.

Le model 2 en vol, aucun détail n'est connu sur les essais en vol

Les réducteurs et les axes de rotors pouvaient être inclinés par le pilote avec des déclencheurs électriques. Ceci permettait aux rotors d'être basculés d'un plan horizontal (pour le vol vertical et le vol à vitesse réduite) vers un plan vertical (pour le vol de croisière) quand la vitesse était suffisante pour que les ailes soutiennent l'avion.

Le Transcendental Model 3

 

Le Transcendental model  2

 

En sustentation et en vol lent, le contrôle de l’appareil était réalisé avec les commandes cyclique et collective conventionnelles des rotors d'hélicoptère. A des vitesses plus élevées, les gouvernes et les ailerons conventionnels permettaient de piloter l’appareil. Le développement du model 2 fut stoppé par l’arrêt du financement par le Wright Air Development Center.

Le Transcendental model 3 de 1957 était un projet extrapolé du Model 1G propulsé par deux turbines à gaz et pouvait emporter un équipage de deux personnes et six passagers mais son développement fut stoppé au niveau de la planche à dessin.

 

Sources


History of Vertical Flight de Steve Markman et Bill Holder

Page précédente

Les VTOL de Transcendental

Page suivante