Retour vers la page Accueil
Les VTOL de Transcendental
Page précédente
Page suivante
IV. Les essais en vol du modèle 1-G
Translate : in English in Spanish in German Création/Mise jour : 20/06/2005
I. Origine
II. Description du modèle 1-G
III. Description du modèle 1-G -Suite-
IV. Les essais en vol du modèle 1-G
V. Les modèles 2 et 3
 

 

Le Transcendental model 1-G en vol stationnaire

 

Les essais du Model 1-G débutèrent par une quarantaine d’heures d’essais au sol. Pour ce faire, l’appareil avait été installé sur un banc d’essai permettant aux rotors de basculer vers l’avant sans que les pales ne touchent le sol. Des dynamomètres et autres instruments de mesure avaient été placés en divers endroits et les rotors furent systématiquement essayés, de même que leur pivotement avec retour à la position première.

Le succès de ces essais et quelques modifications mineures permirent de passer ensuite aux essais en vol. Le premier vol sustenté eu lieu le 15 juin 1954, le premier vol conventionnel le 13 décembre 1954 suivi d’une quinzaine d’heures de vol dans cette configuration. L’appareil atteignit avec facilité des vitesses de l’ordre de 160 km/h.

Vol stationnaire du model 1-G

 

Le Transcendental model 1-G

 

Le premier vol avec rotors partiellement inclinés eut lieu seulement quatre jours plus tard, le 17 décembre 1954. Alors que l’appareil venait d’atteindre une certaine altitude de sécurité, le pilote J. Thurman commanda le pivotement des rotors et arrêta ce pivotement à 35° sur la verticale.

L’appareil effectua alors un vol en avant classique et l’ingénieur en chef Cobey affirma que la voilure fixe avait, au cours de cette période, supporté la moitié du poids de l’appareil. Une altitude de plus de 1000 mètres fut ainsi atteinte, puis, continuant ses évolutions, le 1-G redescendit à moins de 100 mètres et, redevenu hélicoptère pur par retour des rotors à leur position première, effectua une démonstration de vol stationnaire, oblique, arrière, transversal, avant de se poser le plus normalement du monde.

Par la suite, le modèle 1-G accomplit de nombreuses transitions jusqu’à 70 degrés d’inclinaison des rotors, les ailes supportant alors plus de 90 % de la masse de l’appareil.

Le modèle 1-G fut malheureusement détruit pendant un vol d’essai le 20 juillet 1955. Après une conversion pratiquement complète, le système de contrôle du pas collectif s’était rompu mettant brutalement l’avion en piqué. Le pilote essaya de rétablir la situation, mais n’avait pas assez d’altitude pour éviter le crash. L’appareil s’était renversé sur le dos avec des dommages irréparables.

Pendant sa brève carrière, le model 1-G a réalisé plus de 100 vols et 60 heures de vol. Il a démontré une excellente maniabilité, a atteint une altitude de 1060 mètres et une vitesse de 185 km/h en mode d’hélicoptère.

 

Sources


History of Vertical Flight de Steve Markman et Bill Holder

Page précédente

Les VTOL de Transcendental

Page suivante