Retour vers la page Accueil
Le Bell X-14
Page précédente
Page suivante
I. Origine
Translate : in English in Spanish in German Création/Mise jour : 15/12/2004
I. Origine
II. Le Bell Model 65 ATV
III. De l’ATV au X-14
IV. Description du X-14
V. Les essais du X-14
VI. Les X-14A et B

 

Le X-14

 

La firme Bell est la firme qui a mené le plus de recherche en matière d’avions à décollage et atterrissage vertical (VTOL) et réalisé le plus de prototypes avec des appareils comme l'ATV, le XV-3, le X-14, le X-22, le XV-15, le V-22, le BA-609 et le projet XF-109. Cependant, à l'exception du V-22 construit en collaboration avec Boeing, les appareils de Bell sont tous restés au stade expérimental.

Les premières études de la firme Bell sur les VTOL remontent à janvier 1941, quand un ingénieur de la compagnie, Arthur Young, déposa un brevet pour un chasseur VTOL de type « Tail-Sitter » (un appareil reposant en position verticale) utilisant un moteur à piston en étoile. Ce moteur entraînait deux hélices tripales contrarotatives de grand diamètre. Totalement dépourvu d’empennage, cet avion aurait été contrôlé à la fois par des spoilers et l’orientation de l’axe de l’une des hélices. Ce brevet fut accordé quatre ans après, en août 1945.

En 1944, Bell avait également entrepris des études préliminaires pour un avion de combat à réaction, également de formule « Tail-Sitter », mais la firme conclura rapidement que les moteurs à réaction existants avaient une puissance insuffisante et ne pouvaient donc pas être utilisés pour un avion VTOL de ce type.

Le X-14

 

Le X-14

 

 

En 1949 et 1950, suite à une demande du Bureau of Aeronautics (BuAer) pour un chasseur d’escorte VTOL, Bell avait entreprit de nouvelles études sur les VTOL et en avait conclut que les futurs chasseurs VTOL devaient avoir une attitude horizontale classique plutôt qu’une configuration « Tail-Sitter » comme proposé par presque tous les autres constructeurs.

Ce furent cependant les « Tail-sitter » XFV-1 et XFY-1 de Lockheed et Convair qui remportèrent le contrat du chasseur d’escorte (voir dossier la chasse verticale), mais Bell n'était pas découragée et poursuivit les recherches en interne. En février 1952, suite à l’étude de divers concepts à réactions, Bell soumit une proposition en réponse à l’USAF qui demandait le développement d'un chasseur à réaction VTOL. Ce projet, qui fut passé en revue avec un grand intérêt par l’USAF, échoua également mais il permit à Bell d’obtenir des subventions du gouvernement US pour continuer les recherches en matière de VTOL jusqu’en 1955.

Ainsi, en avril 1952, l’USAF accorda à Bell un contrat d’étude de faisabilité pour un chasseur VTOL à réaction. Sous la direction de l'ingénieur en chef Stanley, le travail progressa rapidement, amenant à la conclusion que la conception et le développement d'un avion à réaction VTOL étaient possible. Cependant, beaucoup de questions demeuraient sans réponse et en avril 1953, la compagnie entreprit la conception d'un banc d'essai volant connu sous le nom de Bell Model 65 ou Air Test Vehicle (ATV).

Sources

X-Planes de Jay Miller
History of Vertical Flight de Steve Markman et Bill Holder
Flight Research at Ames, 1940-1997
Bell X-14
Bell Model 68 / X-14

Page précédente

Le Bell X-14

Page suivante